• Un service professionnel inégalable

  • 25 octobre 2018

La socialisation du chiot, c’est quoi?

La socialisation du chiot, c’est quoi?

La socialisation du chiot, c’est quoi? 1024 538 Centre Canin Legardeur

Vous venez d’acquérir un nouveau chiot?

Êtes-vous préparés pour sa socialisation?

Saviez-vous que vous passez par une période d’une importance cruciale pour la vie de votre chien?

 

Cette période de la vie du chiot se nomme la socialisation, un mot souvent utilisé par ci par là sans en connaître la réelle signification.

La période vécue de 0 à 4 mois, est une étape d’une énorme importance car celle-ci aura un impact sur toute la vie du chiot, soit de 10 à 14 ans en moyenne.

Nous disons souvent à nos clients que c’est maintenant que tout se jouent, car une crainte qui apparaitrait à ce moment pourrait être présente pour les 14 prochaines années de vie du chien. Nous nous engageons dans une merveilleuse aventure qui durera de nombreuses années remplies de bonheur, mais qui peuvent s’avérer difficiles si le chien développe des comportements problématiques, des craintes, des phobies, des troubles anxieux, etc.

 

Alors, que doit-on faire durant cette phase?

On entend souvent dire qu’il faut socialiser le chiot, donc l’amener partout, tout le temps, voir le plus de chiens, d’humains, …

Attention! Il faut peser nos mots… Le chiot doit avoir le plus d’expériences positives qu’il est possible durant sa période de socialisation. Cela ne veut pas dire de voir 100 chiens différents, car sur 100 chiens, il serait bien surprenant que toutes les expériences vécues soient positives. Au contraire, s’il voit un grand nombre de chiens, mais qu’il vit 15 expériences négatives sur 100 (mauvaise compréhension entre chiens, un compagnon trop excité, un grognement, une attaque, et bien d’autres), et bien notre chiot se souviendra surtout des 15 moments très troublants pour lui.

Il peut se souvenir de la seule et unique fois ou il s’est fait attaquer par un gros chien noir, et garder une phobie des gros chiens noirs pour toute sa vie.

Donc, lorsqu’on parle de faire voir toutes sortes de choses à notre chiot, on parle ici de côtoyer des chiens que l’on connait et avec qui nous savons que l’entente sera agréable et respectueuse. Nous parlons également de faire voir aux chiots plusieurs humains différents (hommes, femmes, enfants) et que ces expériences soient toutes bonnes pour lui. Si tous les humains que notre chiot rencontre sont confrontants, ne respectent pas sa bulle et son espace ou le punissent, il se peut bien que celui-ci devienne retissant aux nouveaux humains qu’il verra.

De plus, l’âge critique à laquelle nous sommes pourra décider si notre chien adulte sera plus craintif de toutes nouvelles choses ou plutôt curieux et facile d’adaptation.

D’où l’importance de mettre notre chiot, durant sa croissance, en contact avec différentes textures, différents bruits, plusieurs environnements et que tous ses moments soient amusants pour lui et non forcés et stressants. Il n’est pas rare de voir un chien développer un comportement particulier face à des objet étrangers, par exemple les bicyclettes, les camions ou les escaliers. Si notre chiot n’a jamais vu de camion de sa vie, il est possible que la première fois soit une expérience difficile.

Il y a certaines choses que nous serons obligés de faire ‘’subir’’ à notre toutou durant sa vie, telles que la visite au vétérinaire, les manipulations chez le toiletteur (coupe de griffe, brossage, bain, séchage), aller en pension, monter en voiture, et bien plus… Se faire manipuler par un étranger n’est pas, à la base, quelqu’un chose de rassurant pour un chien (ni aucun être vivant)! Libre à nous, propriétaire responsable, de le laisser seul à lui-même pour vivre cette expérience, ou de rester avec lui afin de s’assurer que son émotion soit positive tout au long de celle-ci. Lui donner ses gâteries préférées, le laisser se promener librement et découvrir, lui donner des poses et écouter lorsqu’il nous démontre qu’il n’est pas à l’aise, seront les actions les plus importantes de notre part.

 

Être à l’écoute de son chien

Écouter les signaux que notre chien nous donne est également le meilleur moyen d’établir une relation de confiance avec lui. Il saura qu’il peut être en sécurité avec nous et que nous ne lui feront jamais de tort.

En conclusion, la douceur et la compréhension sont tout ce dont notre chiot a besoin durant son début de vie. Il ne faut pas oublier qu’il est éloigné soudainement de sa maman et de ses frères et sœur, de l’environnement ou il est né et des humains qu’il a connus. Nous l’amenons dans un endroit nouveau et lui demandons de s’y adapter très rapidement! Simplement se mettre dans la peau de cette petite bête fait toute la différence. 😊

En esperant vous avoir éclairer et sensibiliser aux aspects importants à ne pas négliger lorsqu’on adopte un petit chiot.

 

La maternelle pour chiots

Les cours de maternelle en groupe sont une bonne façon de socialiser adéquatement notre chiot à d’autres. C’est super car les chiots sont supervisés par un éducateur expérimenté. Nous pouvons ainsi apprendre à lire le non-verbal en regardant nos chiots jouer ensemble, et les séparer lorsque le jeu n’est plus agréable pour tout le monde.

Les cours d’éducation-canine vont, en plus de vous donner une panoplie de conseils pertinents, permettrent à votre chiot de rencontrer des personnes autres que vous qui sauront comment agir avec lui.